dissabte, 15 d’agost de 2015

Requiem pour l'Est, d'Andreï Makine

Interessant aquest llibre, memorial de la Tiat i en Xavier Abella. Havia llegit de Malékine El testamen francès i m'havia agradat molt. Bé aquest recorregut per la història de la URSS i les seves guerres , amb la perspectica de les tres generacions que van viure la guerra freda i la pimera i segona Guerres mundials. I les corresponents entreguerres. Sí, la gràcia és que ho fa desordenat.

Au centre de ce labyrinthe d'émotions, un narrateur, médecin militaire engagé par les services de renseignements soviétiques. C'est à lui que l'auteur confie la lourde tâche de se faire le porte-parole des déshérités. Nous l'écoutons retracer l'hallucinant destin de son grand-père Nikolaï, qui, subissant en Russie les oppressions des années 1920, déterre une femme enceinte à qui il sauva la vie et celle de son enfant, et qui devint ce père traversant en somnambule la barbarie de la SecondeGuerre mondiale. (l'Express)